Blog

Taxonomie des produits 101 : Catégoriser la hiérarchie de votre magasin pour augmenter les ventes

L’information est là. Le défi est d’aider les clients à trouver la bonne information rapidement, efficacement et en douceur. Trop souvent, les boutiques de vente en ligne ont des structures de catégorisation et de navigation médiocres. Il en résulte une expérience client frustrante et une diminution des ventes.

La solution ?

Créez des taxonomies de produits pour classer la hiérarchie de votre magasin et vous aider à mieux gérer les produits tout en améliorant l’expérience client.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la création d’une taxonomie des produits pour votre boutique en ligne.

Taxonomie des produits 101 : de quoi s’agit-il et pourquoi en avez-vous besoin ?

Imaginez ceci :

Vous visitez une boutique en ligne à la recherche d’une housse noire pour iPhone. Instinctivement, vous allez à
Téléphones -> iPhones
->
Accessoires
mais je ne vois pas de liste pour les couvertures. Lorsque vous saisissez la requête de recherche, le site vous propose des housses pour tous les modèles d’iPhone, mais pas pour le téléphone que vous recherchez. Vous passez la minute suivante à faire défiler les dizaines d’articles jusqu’à ce que vous le trouviez à la page 2 (patient navigateur !).

Si vous êtes le propriétaire de cette boutique de commerce électronique, attendez-vous à ce que les clients partent par frustration. Vous perdriez rapidement des revenus et des ventes. S’ils ne peuvent pas trouver le produit, ils ne peuvent pas l’acheter.

Il n’est pas rare que les magasins de commerce électronique aient des problèmes de classement ou de catégorisation de produits disparates – et c’est compréhensible. Les données sur les produits sont difficiles à catégoriser en raison de leur nature omniprésente. C’est là qu’un une taxonomie des produits bien planifiée vient. Vous pourriez bénéficier du meilleur des deux mondes – des ventes élevées et des clients satisfaits – si votre site peut aider les consommateurs à trouver facilement des informations pertinentes.

……Qu’est-ce qu’une taxonomie de produit exactement ?

Il s’agit d’une structure logique et hiérarchique pour organiser vos produits afin de faciliter la navigation dans les produits. Tout comme la catégorisation des produits d’un magasin de détail, la taxonomie des produits pour les magasins de détail en ligne aide les consommateurs à trouver facilement les informations pertinentes. L’objectif fondamental d’une taxonomie de produits est d’améliorer l’expérience du client & ce faisant, de faciliter la gestion des données relatives aux produits par les propriétaires de magasins.

La taxonomie se compose de deux éléments essentiels :

Catégories : Les groupes dans lesquels les produits communs seront classés. Par exemple, Phones est une catégorie dans laquelle tous les téléphones seront regroupés. Dans une taxonomie de produit, la catégorie est organisée en une hiérarchie pour améliorer la navigation.

Exemple :

Accueil -> Téléphones -> Android -> Samsung
Accueil -> Téléphones -> Apple -> iPhone

Attributs : Informations supplémentaires utilisées pour qualifier les produits de la même catégorie. Les attributs des téléphones peuvent être la marque, le modèle, le stockage (64 ou 256 Go), la taille de l’écran, la résolution de l’appareil photo, pour n’en citer que quelques-uns.

Certains produits peuvent même en exiger un troisième,
valeur
sur la base de la liste d’attributs. Par exemple, iPhone X -> Color -> Pink avec rose étant la valeur, attribuée à la couleur.

La compréhension de la relation entre ces trois composantes est essentielle à la construction d’une conception précise de la taxonomie.

L’objectif d’une taxonomie des produits

Un site web fantaisie, des promotions tout au long de l’année et tout le glamour du monde ne peuvent pas compenser un site qui manque d’une structure spécifique. À une époque où les consommateurs veulent des informations instantanées au bout de l’écran, on ne peut les faire attendre. Si un utilisateur ne trouve pas votre produit dès qu’il est sur votre site web, vous l’avez perdu. C’est pourquoi les taxonomies de produits sont si importantes. Il combine les informations sur les produits avec les habitudes de navigation des consommateurs pour créer une structure de navigation efficace.

Si l’expérience optimale du consommateur est l’objectif de base d’une taxonomie de produit, elle est également bénéfique pour la gestion des données de produit – elle aide les commerçants à stocker, organiser et gérer leurs données de produit avec facilité. Les commerçants n’ont pas besoin de se mettre en quatre pour organiser leurs données chaque fois qu’ils doivent effectuer un audit ou travailler avec des vendeurs et des fournisseurs.

L’organisation des données sur les produits n’est pas seulement bénéfique pour les clients, mais aussi pour les propriétaires de magasins.

Données sur les produits et taxonomie des produits

Lorsque les commerçants mènent des activités telles que la comparaison des fournisseurs et des vendeurs, l’examen des données du catalogue ou la classification des articles vendus à des fins de déclaration ou d’imposition, ils ont besoin de données précises sur les produits.

Beaucoup trop de commerçants se retrouvent piégés dans un labyrinthe complexe de données sur les produits. Ils sont incapables d’extraire les données pertinentes ou de définir les éléments de données que les fournisseurs doivent fournir. De plus, ils ne sont pas non plus en mesure de vérifier les informations s’ils reçoivent des données incohérentes de la part des fournisseurs.

Une taxonomie de produits ne sert pas seulement de structure, mais aussi de cadre pour garantir la qualité des données sur les produits.

Par exemple, lorsqu’un commerçant peut classer ses produits selon une hiérarchie bien définie, il sera également en mesure d’identifier les éléments manquants, les listes de produits en double et d’évaluer la qualité des informations dont il dispose pour chaque produit.

Lors d’un audit interne, d’une révision du catalogue ou d’un rapport annuel, l’équipe n’aura pas à extraire plusieurs feuilles Excel et à se pencher sur chaque champ pour en assurer la cohérence. Une taxonomie de produit peut très bien être considérée comme un processus d’automatisation qui prend en charge la qualité et la gestion des données. Une fois la hiérarchie définie, il s’agit d’ajouter de nouveaux produits à la liste sans avoir à tout redéfinir.

Pourquoi créer une taxonomie ? J’ai déjà trié les catégories de produits.

Les commerçants classent les catégories de produits de manière intuitive. Il est évident qu’un accessoire pour téléphone doit être placé dans la catégorie Téléphone, mais que se passe-t-il si vous avez des onglets séparés pour les accessoires ? Selon vous, lequel des éléments suivants serait le meilleur choix ?

Accueil -> Tech -> Téléphones -> Accessoires

Accueil -> Téléphones -> iPhones -> Accessoires

Une classification comme celle-ci ne peut pas être faite de manière intuitive et si vous vous contentez de mettre des choses en boucle, vous créez un monde de chaos pour vous-même et votre consommateur. Par conséquent, pour créer une taxonomie efficace, vous devez connaître à la fois les données relatives à vos consommateurs et à vos produits.

Intéressons-nous maintenant aux données sur les produits.

Les données relatives aux produits sont généralement des données non structurées, composées de descriptions longues et courtes (
Samsung Note 10 Black 256 GB)
et les stocker dans une feuille de calcul avec cette description n’aide en rien à la classification.

Vous devrez décomposer ces données structurées au niveau des éléments et des attributs, afin de pouvoir classer facilement les informations.

Par exemple, si vous cassez un
Samsung Note 10 Gris 256 Go 6,3″ (en anglais)
description, vous avez maintenant quatre composants : Marque, Modèle, Couleur, Capacité de stockage.

Désormais, si un utilisateur souhaite spécifiquement un téléphone doté d’un écran de 6,3 pouces, il obtiendra tous les produits répertoriés en fonction de cette taille, qui comprendra également le Note 10 si vous l’avez classé en fonction de la taille de l’écran. Si l’utilisateur finit par acheter le Note 10 sans y avoir pensé, vous avez réussi à l’aider à faire un achat basé sur une spécification clé.

Une taxonomie des produits est tout aussi utile pour la recherche que pour la navigation dans les catégories. Si un utilisateur effectue une recherche par mot clé, les composants de la taxonomie des produits agissent comme des filtres ou des raffineurs qui aident à clarifier le résultat de la recherche. Cet exemple n’est qu’un aperçu de base de ce qui peut être réalisé lorsque les listes et la catégorisation des produits sont effectuées selon des règles définies.

Comment une taxonomie des produits augmente-t-elle les ventes ?

C’est la grande question. Tout cet effort de création de taxonomies en vaut-il la peine ?

Absolument.

Les données sont éloquentes.

  • Les sites de vente au détail mal conçus se vendent 50% de moins que les sites organisés.
  • 40 % des employés  ou travailleurs du savoir ne trouvent pas les informations dont ils ont besoin sur les sources de données
  • 68 % des entreprises avec lesquelles nous avons travaillé consacrent du temps à nettoyer les informations dupliquées sur les produits.

En bref, une structure organisée de données sur les produits est bénéfique pour votre consommateur, votre personnel et votre magasin.

Pensez-y.

Chaque heure que votre équipe passe à examiner, nettoyer ou supprimer manuellement les enregistrements en double de votre base de données est une heure perdue. Il augmente les coûts opérationnels mais ne contribue pas au retour sur investissement. Une taxonomie, dans ce cas, peut améliorer la productivité et aussi le service à la clientèle en aidant les employés à trouver des informations plus rapidement et de manière plus fiable.

Chaque minute que l’utilisateur passe à naviguer sur votre site pour trouver son produit représente une perte de chiffre d’affaires considérable pour votre entreprise. Imaginez qu’un utilisateur quitte votre site pour effectuer un achat sur $$$$ sur un autre site. Imaginez que cet utilisateur, qui est peut-être aussi un acheteur en ligne fréquent, décide de ne pas acheter chez vous. Ces problèmes ont un impact direct sur vos ventes et vos revenus.

Il est également important de comprendre que les visiteurs de votre site ne sont pas nécessairement des acheteurs déterminés. La plupart des gens sont des navigateurs qui ne savent pas exactement ce qu’ils recherchent. Ils peuvent vouloir parcourir différentes catégories et attributs. Ils voudraient également une liste de choix alternatifs. Une taxonomie bien construite permettra à votre site d’afficher des produits connexes et de permettre à l’utilisateur d’effectuer un achat même si ce qu’il recherche n’est pas disponible. Au lieu de perdre une vente, vous obtenez une conversion en proposant une alternative.

Les conversions et les ventes ne se produisent pas seulement au moment de l’activité du consommateur. Elle est également le résultat d’une vision, d’une analyse et de rapports précis. Lorsque vous disposez d’informations précises sur votre produit, qu’il est bien classé et catégorisé, vous pouvez vous concentrer sur l’acquisition de connaissances plus approfondies ou la recherche d’opportunités cachées. Vous pouvez même mener des activités de rapprochement de produits et de catalogues au niveau des articles. Supposons que vous souhaitiez comparer les articles achetés avec ceux de plusieurs fournisseurs afin de déterminer celui qui peut vous offrir le meilleur tarif. Vous pouvez également faire correspondre les articles vendus à des normes de classification spécifiques à des fins de déclaration et de taxation. Si les données ne sont pas classifiées, vous dépensez des millions de dollars en taxes.

Comment commencer à créer une taxonomie ?

Les grands noms du commerce de détail emploient des taxonomistes pour trier leurs données sur les produits. Mais cela n’est pas possible pour l’entreprise moyenne. Que faites-vous alors ?

Heureusement, il existe des solutions d’entreprise qui peuvent vous aider à trier et à classer les données, tout en établissant une hiérarchie pour vos produits. ProductMatch de Data Ladder est une de ces solutions automatisées au niveau de l’entreprise qui vous permet de prendre le contrôle de vos données en vous permettant de les mettre en œuvre :

  1. Une taxonomie – construire des arborescences de catégories et définir des attributs
  2. Gouvernance des données – contrôle de la conformité des données de produits nouvellement saisies ou importées.
  3. Gestion de l’information sur les produits – faire correspondre, fusionner et normaliser les données pour obtenir une source unique de vérité.
  4. Migration des données – des versions inférieures aux versions supérieures
  5. Nettoyage et normalisation – fixer les descriptions de produits selon une structure définie
  6. Analyse de la concurrence – extraire des listes de concurrents pour analyser le prix des produits.

Voici à quoi ressemblerait votre taxonomie de produit en utilisant ProductMatch.

ProductMatch product taxonomy À l’heure où l’on compte 2,05 milliards d’acheteurs en ligne, vous ne pouvez pas vous permettre de les perdre à cause de données disparates ou de processus inefficaces. L’automatisation est la clé. Et c’est exactement ce que Data Ladder propose avec le programme ProductMatch solution.

Le Roi Pêcheur – Une étude de cas

Kingfisher plc est une entreprise internationale d’aménagement de la maison qui compte 1 302 magasins dans 10 pays d’Europe, de Russie et de Turquie et qui s’appuie sur une équipe de 79 000 collègues.

L’entreprise propose des produits et services de bricolage et d’amélioration de l’habitat à près de six millions de clients qui font leurs achats dans les magasins de l’entreprise.-store et en ligne en ligne semaine.

Leurs clients sont tous ceux qui veulent améliorer leur maison, ainsi que les experts et les professionnels du commerce qui les aident.

Kingfisher a dû relever deux défis en termes de gestion des données produit :

  • Fusionner différentes plateformes (394K produits au total) afin d’avoir un ensemble d’attributs uniforme entre tous les produits.
  • Catégoriser tous les produits selon un ensemble interne de codes de produits. Il s’agissait de catégoriser et d’analyser les incohérences.

ProductMatch™ a pu dériver une hiérarchie dans Excel et importer plus de 60K lignes d’attributs et de catégories. Ces données ont ensuite été utilisées pour classer 394 000 enregistrements de données de produits non normalisés. Une fois que les données ont été classées, ProductMatch™ a fait correspondre des produits en double et a enrichi les données entre les membres du groupe de correspondance (produits en double).

ProductMatch™ a mis en œuvre les codes produits internes de King Fisher sous forme de hiérarchie et a classé les mêmes 394K produits. PM™ a ensuite été en mesure de voir quels produits avaient été classés de manière incorrecte dans son système SAP. En utilisant le module de classification, King Fisher a pu corriger des milliers de produits mal classés.

Conclusion – Organiser les données sur les produits pour améliorer l’expérience des clients et augmenter les ventes et les revenus.

C’est un effet d’entraînement.

Une mauvaise classification des données sur les produits entraîne de mauvaises expériences pour les consommateurs, ce qui se traduit par une faible productivité interne et, partant, par des ventes et une croissance médiocres.

À l’inverse, une taxonomie de produits bien conçue permet d’améliorer l’expérience du client et d’optimiser la productivité, ce qui se traduit par une augmentation des conversions, des ventes et de la fidélité des consommateurs.

Que voulez-vous pour votre entreprise ?

Laissez-nous vous expliquer comment notre plateforme peut vous aider à donner du sens à vos données produit. Réservez une démonstration dès aujourd’hui.

Si vous vous interrogez sur le succès de nos clients, voici quelques chiffres :

  • Augmentation de 5% de la part de marché.
  • Augmentation de 2% du prix.
  • Augmentation de 10 % des conversions en ligne.
  • Augmentation de 2,5 % des ventes de produits complémentaires en ligne.
  • Augmentation du bénéfice net de 2,1 millions de dollars la première année.

Nous allons vous donner les chiffres dont vous avez besoin.

In this blog, you will find:

Try data matching today

No credit card required

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Want to know more?

Check out DME resources

Merging Data from Multiple Sources – Challenges and Solutions

Aïe ! Nous n’avons pas retrouvé votre formulaire.