Blog

Classifier les données sur les produits : Normes de classification et comment les mettre en œuvre sans difficulté

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Des données précises sur les produits font partie intégrante de la décision d’achat d’un consommateur. Des résultats de recherche aux conversions, de la reconnaissance de la marque aux évaluations comparatives des produits jusqu’à l’achat final – la disponibilité, la clarté et l’accessibilité de données claires sur les produits permettent à l’acheteur de prendre une décision d’achat.

C’est pourquoi l’organisation et la classification des informations sur les produits sont essentielles pour l’expérience client. Le processus de classification des données en groupes ou en taxonomies nécessite l’utilisation de normes de classification – que l’on peut considérer comme un système d’organisation des données sur les produits qui permet aux détaillants de classer facilement toutes sortes de produits et de services en caractéristiques ou attributs formant une hiérarchie.

Voici un exemple de hiérarchie de produits :

Cette hiérarchie est rendue possible grâce à une norme de classification des données produit conçue pour permettre une gestion efficace des données produit.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les normes de classification des données produit, y compris comment Product Match Enterprise peut vous aider à intégrer ces normes dans votre entreprise.

Qu’est-ce que la classification des données de produit ?

La classification des données sur les produits fait référence au processus de regroupement ou de catégorisation des informations sur les produits sur la base d’une structure hiérarchique. Les produits qui présentent les mêmes critères, peuvent être classés dans différents groupes et classés selon les multiples types de normes de classification établies par les organismes commerciaux mondiaux. L’objectif final de la classification des données est l’efficacité et l’efficience de l’utilisation.

Sous leur forme brute, les données relatives aux produits ne sont pas structurées. Chaque fournisseur utilise des structures et des vocabulaires différents pour décrire ses produits. Par exemple, le vendeur A peut décrire un téléphone comme suit :

Samsung Note 20 Ultra Black, 256GB indiquant la marque, le modèle, la couleur et un attribut de stockage.

Le vendeur B peut le décrire comme :

Samsung Electronics Galaxy Note 20 Ultra 5G Factory Unlocked indiquant la marque, le modèle et les capacités.

Cela peut ne pas poser de problème dans le cadre d’une relation 1-1, où l’acheteur peut s’habituer à la terminologie privée de son fournisseur. Sur un marché du commerce électronique, les détaillants ne peuvent cependant pas s’appuyer sur des structures de présomption. Ils doivent classer tous les produits selon un schéma de classification standard qui aide les acheteurs et les fournisseurs à communiquer leurs informations sur les produits. Qu’il s’agisse d’une catégorie B2B ou B2C, la classification des données produit peut grandement influencer la décision d’achat d’un acheteur.

Pour donner un sens à ces deux descriptions différentes, le détaillant aura besoin d’un système de classification lui permettant d’analyser ces descriptions en attributs, puis de les classer dans la catégorie correspondante (par exemple, téléphone -> marque -> modèle) afin de garantir un ordre logique.

Ce processus de classification permet au détaillant de faire plusieurs choses :

      • Effectuer la mise en correspondance des données sur les produits lorsque cela est nécessaire (par exemple, faire correspondre plusieurs listes de fournisseurs pour prendre une décision commerciale).
      • Consultez facilement l’inventaire et le catalogue des produits
      • Faciliter la navigation sur le web
      • Améliorer l’expérience de l’utilisateur
      • Gérer efficacement les données relatives aux produits

Dans le cadre de la vente en ligne, la classification des produits peut aider les entreprises de vente au détail à gérer la prolifération des normes de données et permettre au consommateur de prendre des décisions d’achat éclairées face à de multiples options.

Que sont les normes de classification ?

Les normes de classification des produits, telles que UNPSC, GPC, eClass, et d’autres, ont été élaborées par des organisations, des organismes gouvernementaux et des communautés commerciales mondiales pour aider les entreprises de commerce électronique à échanger et à déplacer des produits dans le monde entier. Les normes jouent un rôle essentiel dans les procédures douanières où elles sont utilisées comme statistiques commerciales pour les exportations et les importations, permettant ainsi des comparaisons entre les pays.

Voici un exemple.

Considérez le numéro de produit 00121. Ce numéro suit le système de catégorisation des produits de la Classification internationale type du commerce (CTCI) géré par l’ONU. Cette norme utilise la hiérarchie suivante : groupe de division – sous-groupe – rubrique.

Dans ce cas, 00 indique la catégorie primaire des animaux vivants.

Le 1 suivant indique un groupe qui pourrait être une sorte ou une taille.

Le 2 est la catégorie des moutons et des chèvres.

Le 1 précise qu’il s’agit d’un mouton.

Grâce à ces informations, les échanges de moutons en direct peuvent facilement être comparés entre différents lieux et périodes.

Il existe plusieurs types de normes de classification, chacune répondant aux règles et réglementations spécifiques du commerce local et international. Trois des normes mondiales les plus courantes utilisées par les détaillants, les fournisseurs et les fabricants sont les suivantes :

UNSPSC : Le code standard des produits et services des Nations Unies (UNSPSC) géré par GS1 US pour le programme de développement des Nations Unies   est une norme mondiale et multisectorielle pour la classification des produits et services. Selon l’UNSPSC, le système de classification peut être utilisé pour :

  • Visibilité de l’analyse des dépenses à l’échelle de l’entreprise
  • Optimisation rentable des achats
  • Exploitation complète des capacités du commerce électronique

Code de la classification mondiale des produits (GPC) :

La GPC classe les produits en les regroupant en catégories sur la base de leurs propriétés essentielles ainsi que de leurs relations avec d’autres produits. GPC offre un ensemble de normes universelles pour tout, ce qui se traduit par un langage commercial commun, clair et immédiatement compréhensible. Vous pouvez en savoir plus sur le fonctionnement du GPC ici. 

eClass : Les entreprises conformes à la norme ISO/CEI utilisent souvent la norme eClass pour normaliser l’approvisionnement, le stockage, la production et les ventes au sein des entreprises, des industries et des pays, et entre eux. La norme est également fréquemment utilisée entre les clients et les fournisseurs, ce qui garantit la durabilité de toutes les parties concernées. Vous pouvez lire comment fonctionne eClass  ici.

Parmi ces trois normes, Data Ladder utilise l’UNSPSC pour créer des taxonomies de produits et des modules de classification. Norme ouverte, disponible sans frais supplémentaires, l’UNSPSC est l’une des normes les plus utilisées dans le monde du commerce électronique. Si vous recherchez une norme pour trier, classer et maintenir l’exactitude de vos données, vous pouvez commencer par suivre les codes UNSPSC.

L’impact des normes de classification des produits sur les entreprises

Les normes sont importantes parce qu’elles vous permettent d’éviter les coûts commerciaux liés à des données produit de mauvaise qualité et mal gérées. Mais la réduction des coûts n’est qu’un aspect de la question. Parmi les principaux avantages, citons

      • Les acheteurs et les vendeurs partagent un langage commun dans et entre les régions ou les pays.
      • Il est plus facile de gérer les données relatives aux produits, en veillant à l’exactitude et à l’intégrité des données.
      • Aide les entreprises à simplifier l’établissement de rapports pour toutes les catégories de produits
      • Aide les détaillants à optimiser leurs informations sur les produits pour permettre aux consommateurs de faire le bon achat.
      • sert de guide aux entreprises pour la mise en œuvre des normes si elles ne disposent pas déjà d’un système de classification interne

Un processus réussi de regroupement des informations ou des produits est essentiel pour aider les organisations à établir des niveaux de contrôle appropriés afin de préserver l’intégrité et la cohérence de leurs informations. En outre, il est très avantageux pour le consommateur qui s’attend à trouver la bonne information en effectuant la bonne recherche.

La classification des produits joue un rôle crucial dans les taux de conversion des sites web, car elle a un impact direct sur la décision d’achat de l’acheteur. Les normes appliquées dans la source de données peuvent être reproduites sur le front Web, ce qui permet d’organiser et de représenter facilement les informations sur les produits dans diverses catégories et modules. Une catégorisation appropriée améliore également la conformité et aide les organisations à respecter le GDPR, l’HIPAA, le FERPA et d’autres réglementations relatives à la protection des données.

En d’autres termes, les normes de classification des produits aident les entreprises à organiser leurs données sur les produits – en amont et en aval. De multiples parties bénéficient d’un regroupement de produits bien fait.

Quels sont les principaux défis à relever pour la mise en œuvre de ces normes ?

Les goulets d’étranglement dans l’échange d’informations ont donné lieu à une pléthore de normes différentes qui devraient améliorer la situation. Cependant, en général, il y a soit trop de normes pour de multiples industries qui sont souvent incapables de couvrir tous les détails nécessaires d’un certain produit ou d’une certaine industrie. Par exemple, l’UNSPSC couvre tous les domaines de produits, mais elle ne couvre pas tous les détails nécessaires pour certains produits tels que l’industrie du matériel et des logiciels qui utilise le Rosetta Net comme norme de classification.

Pour aggraver la situation, les problèmes existants avec les données sur les produits rendent le processus de mise en correspondance des normes de classification atrocement difficile. Ces problèmes sont les suivants :

          1. Qualité des données sur les produits – le défi le plus important pour le regroupement et la classification des produits.  Les données relatives à vos produits doivent être précises, complètes et normalisées avant de pouvoir être catégorisées et classées. C’est pourquoi ProductMatch est équipé d’une fonction de nettoyage et de normalisation des données qui aide les détaillants et les fabricants à débarrasser leurs données produits des incohérences et des doublons avant de les regrouper en taxonomies. Vous pouvez lire notre guide complet sur Product Data Quality ici.

            Guide de qualité des données sur les produits

            GÉREZ VOTRE ACTIVITÉ DE VENTE AU DÉTAIL AVEC UNE SOLUTION ROBUSTE DE QUALITÉ DES DONNÉES SUR LES PRODUITS

            Lire le billet de blog

        1. S’appuyer sur des méthodes manuelles – La plupart des entreprises de vente au détail ont encore des équipes qui trient manuellement les données sur les produits au moyen de feuilles de calcul. Cela est non seulement contre-productif mais aussi préjudiciable à l’affaire de la qualité des données du produit. Vous pourriez manquer des doublons, avoir des erreurs de frappe et des problèmes de normalisation qui deviendront un problème pour les applications et les processus en aval. Ce dont les entreprises ont besoin, c’est d’une solution automatisée pour le tri et la classification des données sur les produits. Vous ne pouvez vraiment pas vous permettre de saisir manuellement des codes pour chaque produit ou de passer des jours à établir des taxonomies.
        2. Limité en temps et en ressources – Les entreprises sont généralement submergées par la quantité de données qui affluent quotidiennement. Ils n’ont pas le temps de passer en revue chaque produit et de déterminer la bonne catégorie ou hiérarchie. La plupart des catégorisations sont effectuées sur la base de l’instinct ou d’un système prédéfini qui n’a probablement pas été mis à jour depuis des années. Le manque de temps et de main-d’œuvre empêche les entreprises d’investir dans la précision de leurs données produit, ce qui se traduit par des analyses médiocres, des erreurs coûteuses et de faibles taux de conversion.

Avec des ressources et une main-d’œuvre limitées et des systèmes obsolètes, les entreprises ont du mal à maintenir l’exactitude des données à une époque où les consommateurs veulent de meilleures expériences et où les concurrents sont à portée de clic.

Mise en correspondance des normes avec les données relatives aux produits

Transformer une description de produit semi-structurée ou non structurée en un système de classification standard comme l’UNSPSC n’est pas une tâche triviale.  Trouver le bon emplacement pour une description de produit dans un système de classification standard tel que l’UNSPSC n’est pas du tout une tâche triviale.

Chaque produit doit être mis en correspondance avec la catégorie de produit correspondante dans l’UNSPSC pour créer le catalogue de produits . L’UNSPSC est une classification hiérarchique, comportant quatre niveaux. Chaque niveau contient une valeur numérique à deux caractères et une description textuelle. L’ordre des mots dans un titre n’implique pas une hiérarchie ou l’importance de . Il existe un suffixe supplémentaire, facultatif, qui est actuellement défini avec 2 chiffres ; il est appelé le Business Function Identifier. Voici un diagramme des cinq paires à deux chiffres :

Classer des millions de descriptions de produits dans une norme systématique comme celle-ci nécessite un travail intensif, qui prend près de 30 % du temps dans la seule gestion des données. Sans compter que ce travail manuel est source d’erreurs et rend l’expérience encore plus frustrante pour les gestionnaires de données. Les méthodes traditionnelles ne peuvent plus supporter le volume, la vitesse et la complexité des données produits modernes. Nous avons besoin de solutions capables de tirer parti de la puissance de l’apprentissage automatique pour relever des défis complexes en matière de données.

Par exemple, les équipes ne peuvent plus trier des millions de lignes de données au moyen de feuilles de calcul ou de formules ETL. Ils ont besoin d’une solution où les tâches telles que le nettoyage des erreurs, la normalisation des formats et les doublons peuvent être supprimées en quelques clics.

Les entreprises ont un besoin urgent d’automatiser le processus de classification des produits et de créer automatiquement des règles de classification des produits.

Comment Product Match Enterprise automatise les normes de classification des produits

ProductMatch Enterprise est l’une de ces solutions automatisées, basées sur le ML , qui vise à soutenir la classification des produits en fonction de diverses normes de classification. Il est conçu pour classer automatiquement les produits et créer des taxonomies basées sur leurs descriptions originales. Il utilise des techniques d’apprentissage automatique et de traitement du langage naturel pour traiter données et indexer UNSPSC.

En outre, it permet aux détaillants et aux fabricants de :

      • Nettoyer, préparer, dédupliquer et faire correspondre des listes de produits via une interface simple de type « pointer-cliquer ».
      • Obtenez une classification automatique des produits basée sur les normes UNSPSC.
      • Créer des normes de classification personnalisées
      • Gérer les données relatives aux produits avec diligence et efficacité
      • Économiser du temps, des ressources et des coûts
      • Donner du sens à des millions de lignes de données semi ou non structurées sur les produits.

Ce qui fait vraiment la puissance de ProductMatch , c’est son environnement logiciel intégré . Les utilisateurs peuvent effectuer une série de tâches critiques liées à la qualité des données, telles que le profilage des données, le nettoyage des données, la préparation des données, la mise en correspondance des données, afin de s’assurer que leurs données sont de la qualité souhaitée pour être aptes à la classification. Une fois les données préparées, nos équipes vous aideront à créer des taxonomies de produits et à mettre en place des codes standard pour chaque produit.

Les places de marché électroniques présentent un énorme potentiel . Toutefois, les données relatives aux produits doivent être modélisées et cartographiées efficacement pour aider les entreprises à gérer l’afflux croissant d’informations. Les gestionnaires de produits ou de contenu ne devraient pas avoir à consacrer plus de 30 % de leur temps à structurer, classer, reclasser et optimiser manuellement de gros volumes de données pour réaliser des descriptions de produits. À l’ère de l’automatisation, ces tâches répétitives et abrutissantes doivent être automatisées pour permettre aux membres de l’équipe de se concentrer sur ce qui compte vraiment : l’expérience utilisateur, le potentiel commercial et la croissance future.

Prêt à classer vos données produits ? Contactez notre équipe pour une présentation rapide de Product Match Enterprise !

In this blog, you will find:

Try data matching today

No credit card required

Hidden

Want to know more?

Check out DME resources

Merging Data from Multiple Sources – Challenges and Solutions

Aïe ! Nous n’avons pas retrouvé votre formulaire.